Accueil


LES SINGES SONT EN PERIL : AGIR EST UN DEVOIR !

JPEG - 50.3 ko Les singes sont les espèces animales les plus proches de l’homme aussi bien sur le plan morphologique, comportemental que génétique. Les études sur ces proches cousins peuvent donc être très utiles à l’homme sur plusieurs plans. Malheureusement, sous l’effet de plusieurs menaces dont la principale est la perte de leur habitat, ces sympathiques animaux sont en train de disparaître. La situation est très alarmante dans toute la zone tropicale ouest africaine. En Côte d’ivoire, c’est seulement au Parc National de Taï qu’il existe des programmes de recherches qui assurent encore le maintien de populations viables. De ces programmes est même née une fondation pour la sauvegarde des chimpanzés sauvages. En dehors de cet espace et particulièrement à l’est du fleuve Sassandra, rien n’est fait et les forêts sont presque vidées de leurs populations simiennes. Certaines espèces sont devenues très rares quand d’autres ont carrément disparu. Il y a alors nécessité de mener des actions dans les autres forêts de Côte d’Ivoire, pour dans un premier temps, connaître le statut des singes qui y restent et dans un second temps, assurer la survie de ces derniers. Le temps presse, il faut agir avant qu’il ne soit trop tard !

Le temps presse, il faut agir avant qu’il ne soit trop tard !
A travers ce site, vous verrez ce que le programme Recherche et Actions pour la Sauvegarde des primates de Côte d’Ivoire (RASAP-CI) fait pour répondre à cet appel...


Rubrique 1 Recalculer cette page *